Le phare de Contis : vue à 360 degrés sur l'océan et la forêt des Landes
Disponibilités & Réservation

Le phare de Contis : vue à 360 degrés sur l'océan et la forêt des Landes

Publié le : 24/01/2022
dans la catégorie

Situé à mi-chemin entre Biarritz et Mimizan, dans le Sud des Landes, le phare de Contis est le seul des Landes. Sa particularité ? Il est peint d'une spirale noire sur fond blanc, ce qui le rend si photogénique. Sans parler de la vue époustouflante sur l'océan et la forêt des Landes.

Le phare de Contis

Le seul et unique phare des Landes

Pour visiter le phare de Contis, il faut se rendre à Saint-Julien-en-Born, le village le plus méridional du Pays de Born, à 15 km au sud de Mimizan. Situé en pleine forêt, dominant la canopée, il offre l'un des plus beaux points de vue de la côte landaise.

Construit en 1862 sur décret de Napoléon III, le phare de Contis est l'unique phare des Landes, situé à égale distance de Biarritz et du Cap Ferret. Il est habité par des gardiens jusqu'à 1999, date de l'automatisation du phare. L'édifice est inscrit aux Monuments historiques depuis novembre 2009. Pour en savoir plus sur l'histoire du phare, un petit musée, dont le navigateur Titouan Lamazou est le parrain, retrace les étapes de construction du monument.

Un phare à spirale atypique

Le Phare se distingue par sa tour décorée d'une vis d'Archimède noir et blanc. Il fait partie de la famille des phares à spirales, dits "barber's pole", du nom de l'enseigne des barbiers américains. À l'origine blanc comme neige, il fut peint en noir et blanc en 1937 pour le rendre plus visible et servir de repère la navigation de jour.

Un pinacle étincelant de mille feux

Perchée à 41,5 m au-dessus du niveau de la mer, la lanterne du phare de Contis balaie la mer sur 42 kilomètres. Son fût cylindrique est bâti en garluche, un grès ferrugineux typique des Landes de Gascogne. Les travaux de construction débutent en 1861 et le phare est mis en service dans la nuit du 19 au 20 décembre 1863.

Une vue panoramique sur l'océan et la forêt

Pour accéder à la coupole, il faut grimper l'escalier en fonte de 183 marches. Une montée en 5 minutes pour les plus sportifs. L'ascension peut être compliquée pour les jeunes enfants, car les dernières marches de l'escalier sont plutôt raides. Mais une fois là-haut, l'effort est récompensé par une vue à couper le souffle sur l'océan et la forêt de pins. On se rend compte alors de l'immensité de la grande forêt des Landes. Par temps clair, on peut même entrevoir les Pyrénées.

Que faire après la montée du phare ?

Profitez de votre passage à Saint-Julien en Born pour découvrir Contis-Plage, hameau de la commune devenu une petite station balnéaire très paisible, préservée de toute agitation. L'été, le village accueille un joli marché qui regorge de bons produits locaux. On y trouve aussi quelques restaurants, boutiques et surf shops. La plage de Contis est en effet un spot de surf incontournable dans les Landes. Envie de partir à l'aventure ? Profitez d'une balade en paddle ou en canoë pour découvrir le Courant de Contis et ses 8 km de descente.

  • Phare de Contis : 407 avenue de l'Océan, 40170 Saint-Julien-en-Born (à 40 km du camping 5 étoiles Lou Pignada)
  • Ouvert à la visite d'avril à septembre, tous les jours (sauf le lundi) en juillet et août, de 10 h à 18 h.
  • Tarif adulte : 3€, enfant de 3 à 12 ans : 1€, gratuit pour les moins de 3 ans
Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Voir toutes les actualites